2015-01-14T07:00:39+01:00

Neige de Maxence Fermine

Publié par Hell-eau-dit

1999 ♦ Points ♦ 105 pages ♦

♦ Drame, poétique, Japon ♦

Quatrième de couverture :

Ce petit livre est le poème de la neige et l'histoire de son poète Yuko, une sorte de funambule des mots.
C'est aussi une très belle histoire d'amour, au délicieux parfum zen, étrange et originale.
Un très beau poème d'amour donc.

*Livraddict

Mon avis :

Maxence Fermine est un auteur français. Roman qui rentre dans le cadre du Baby Challenge Drame 2013.

Un roman qui se lit en une heure facilement car il fait seulement une centaine de pages. De plus les chapitres font parfois la taille d'un paragraphe.

Neige est une histoire dramatique mais sublime.

Un style d'écriture très poétique, on y trouve beaucoup de métaphores donc très imagé.

Très peu de personnages, je vais évidement commencer par vous parler de Yuko qui est le personnage principal. Dans sa familles deux voies s'ouvrent à eux, d'un côté devenir prêtre et de l'autre militaire, mais Yuko ne veut choisir aucune de ces deux voies, il souhaite devenir poète.

Chaque hiver, il va écrire des haïkus (poème japonais de 17 syllabes), il va alors dans ces poèmes décrire la beauté de la neige. La tâche s'avère être plus difficile. Un poète impérial va alors lui conseiller de se rendre chez son maître Soeki pour qu'il perfectionne son art.

Seulement, l'intrigue ne tourne pas uniquement autour de l'apprentissage du poète mais aussi sur son amour pour la neige et du passé du maître qui, lui, a autrefois aimé une femme qui se nommait Neige. C'est aussi une belle leçon de vie

Une écriture vraiment magnifique qui nous fait voyager jusqu'aux Alpes Japonaises. 

Pour conclure, un véritable chef d'oeuvre, c'est un coup de coeur ! Je suis conquise par la plume de l'auteur; si l'occasion se présente, je n'hésiterai pas à lire d'autres romans de lui. 

édit : 29/12/2014, roman relu dans le cadre du challenge Cold Winter 2014/2015. Je n'ai pas beaucoup d'occasion dans la vie de voir la Neige, je suis en grande admiration devant cette oeuvre qui nous décrit la neige comme quelque chose de sublime. La Neige est une oeuvre d'art.

 

En vérité, le poète, possède l'art du funambule. Ecrire, c'est avancer mot à mot sur un fil de beauté, le fil du poème, d'une oeuvre, d'une histoire couchée sur un papier de soie. Ecrire, c'est avancer pas pas, page après page, sur le chemin du livre. Le plus difficile, ce n'est pas de s'élever du sol et de tenir en équilibre, aidé du balancier de sa plume, sur le fil du langage. Ce n'est pas non plus d'aller tout droit, en une ligne continue parfois entre coupée de vertiges aussi furtifs que la chute d'une virgule, ou que l'obstacle d'un point. Non, le plus difficile, pour le poète, c'est de rester continuellement sur ce fil qu'est l'écriture, de vivre chaque heure de sa vie à hauteur du rêve, de ne jamais redescendre, ne serait-ce qu'un instant, de la corde de son imaginaire. En vérité, le plus difficile, c'est de devenir un funambule du verbe.

Neige de Maxence Fermine

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog