Photo © Gunnar Smoliansky

1954 ♦ folio sf ♦ 228 pages ♦

♦ Science-fiction, vampire ♦

Titre original : I am Legend

Quatrième de couverture :

Chaque jour, il doit oprganiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons de soleil ... Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeur, frêle regufe contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme. Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire.

Mon avis :

Si j'ai choisi de lire ce livre, c'est avant tout parce qu'il s'agit d'un classique mais aussi parce qu'il rentrait dans le cadre du challenge Zombie Attack.

L'intrigue

Robert Neville est le seul homme encore en vie. Il doit faire attention à ne pas se laisser suprendre par la nuit qui approche, car sinon il risque d'être la proie des créatures qui rondent la nuit qui ne sont autres que les vampires. Les vampires savent que Neville est là, dans sa maison en train de se terrer. 

Les personnages

Robert Neville n'est plus que l'ombre de lui même, le jour il vadrouille pour tenter de trouver des provisions ou même encore de tuer des infectés qui se cachent de la lumière du jour. Il se parle à lui même, en même temps difficile de faire autrement quand on se retrouve seul depuis de longues années. Il semble possèder une grande réserve de whisky qu'il n'hésite pas à boire sans retenue. 

Même si Robert Neville est le seul homme encore en vie, il n'est pas le seul personnages. Ben Cortman était un voisin et un ancien collègue de travail de Neville mais il a été infecté se qui fait de lui un vampire. Chaque nuit, il se pointe le premier devant la maison de Neville et tente de le faire sortir de sa cachette. Pendant la journée, la seule distraction de Neuville est de trouver son ancien collègue pour tenter de le tuer.

Le style d'écriture

Récit à la troisième personne du singulier. Les pensées du personnage sont reportés indirectement, qui nous montre ainsi la solitude de Neville. Neville s'exprime (ou pense) familièrement. L'auteur parvient à faire sortir une ambiance sombre et dramatique et surtout à bien décrire la solitude de Robert Neville, surtout à un passage quand il rencontre un chien errant dans la rue en pleine journée.

Pour conclure, comme ce livre était dans le cadre du challenge Zombie Attack, je m'attendais à voir plus des zombies plutôt que des vampires, de plus ces vampires semblent possédaient une conscience. Hors, Richard Matheson est l'un des rares auteurs, a donné une explication claire sur la transformation des humains en vampires en donnant des termes scientifiques. Les vampires sont des infectés. Sinon, dans l'ensemble j'ai bien apprécié la lecture de cette oeuvre. Je vous invite à le lire. 

Quelques mots sur l'adaptation au cinéma :

J'ai vu l'adaptation au cinéma avec Will Smith, mais il en existe d'autre. Rien à voir avec le roman, le réalisateur a pris de grande liberté même si le fond de l'histoire reste le même. Au passage, j'ai beaucoup apprécié cette adaptation que je recommande vivement. Le jeu d'acteur de Will Smith est sans défaut, il n'y a rien de négatif à dire. 

Couverture :

♦ année ♦ édition ♦ 213 pages ♦

♦ Genre ♦

Titre original : fghfgh

Quatrième de couverture :

hjkhjkhk

Mon avis :

ghjghjghj

L'intrigue

jghjghj

Les personnages

jghjghj

Le style d'écriture

jghjghj

Pour conclure, jghjghj

 

Du même auteur :

fghfbsdf:,vdwf, v ;dsfn v 

 
Tag(s) : #Science fiction
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :