2012-06-11T11:00:00+02:00

Les femelles de Joyce Carol Oates

Publié par Hell-eau-dit

http://www.lesancresnoires.com/images/Les%20Femelles.jpg

Couverture : © Ferdinando Scianna/Magnum Photos

2007 Philippe Rey 280 pages

Nouvelles contemporaines

 

Titre original : The Female of the Species

 

Quatrième de couverture :

 

Petite fille jalouse, prostituée précoce, vierge effarouchée, bourgeoise en mal de sexe ou infermière dévouée, elles ont six, onze, vingt, trente-cinq ans et, à première vue, paraissent inoffensives. À ceci près qu'il vaut mieux ne pas laisser traîner un revolver, un couteau ou une seringue à leur portée. Car ce sont des tueuses, les (anti) héroïnes de ces neuf nouvelles dérangeantes, que Oates met en scène avec un sadisme d'une sournoise sobriété. Une savante économique de moyens explique sans doute montée de tension que le lecteur ressent à chacune de ces pages où l'horreur s'installe tranquillement ...

 

Mon avis :

 

J'ai choisi Les femelles, car il faisait partie des coup de coeur des bibliothècaires de ma ville. Puis, le résumé m'a donné envie de le lire.

La couverture, j'adore ! 

 

Les femelles est un recueil de nouvelles. Comme indiqué dans la quatrième de couverture, il en contient 9. On retrouve plus ou moins un point commun entre toutes ses nouvelles, les héroïnes ont toutes un attachement ou un passé difficile avec leurs père. La violence se fait également ressentir à travers les personnages.

 

Les nouvelles que j'ai préféré sont Avec l'aide de Dieu, Poupée : une ballade du Mississippi, Madison au guignol. L'auteure nous ne laisse pas avec des fins très claires, mais avec un peu d'imagination et d'instinct on arrive très bien imaginer se qu'il aurait pu se porduire. Parfois même, alors qu'on s'attende à se que " l'horreur " frappe, c'est un autre personnage qui est concerné.

 

Par contre j'ai eu la sensation que le style d'écriture était compliqué, j'avais par moment du mal à suivre le fil du récit. Mais le dénoument arrive lentement dans chaques nouvelles. 

 

Pour conclure, Oates nous fait clairement penser que les femmes ont également un instinct. Le titre, Les femelles est d'ailleurs bien choisi.

Par simple curiosité je pense lire l'un de ses romans. 

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog