2011-07-16T21:24:00+02:00

Shinobi de Futaro Yamada

Publié par Hell-eau-dit

http://images-booknode.com/book_cover/198/full/shinobi-198483.jpg

Calmann-Lévy2007250 pages

Japon, Ninja, Drame


Titre original :  Shinobi no Manji

 

Quatrième de couverture :

 

En 1614, Japon est dirigé par les shoguns qui ont su unifier le pays en imposant la paix. Pour en finir définitivement avec les années de chaos, le shogunat décide de mettre un terme à la rivalité existant entre les clans Iga et Koga, deux familles ninja rompues à l'antique art martial du Shinobi, dernier vestige du passé guerrier des Japonais. Profitant de la haine ancestrale existant entre les deux familles, le premier shogun oblige les chefs des deux tribus à désigner respectivement les cinq meilleurs guerriers pour un combat à mort au terme duquel sera désigné l'héritier du royaume. Ainsi se voit scellé le sort d'Oboro et Gennosuke, les héritiers des deux familles Iga et Koga qui devront choisir entre leur amour et la mort pour l'honneur de leur clan.

 

Mon avis :

 

Je suis tombée dessus totalement par hasard. Le titre m'a interpellé, étant une fan du monde des ninjas. 

 Puis en lisant la quatrième de couverture, une histoire d'amour alors que les ninjas ne doivent pas faire apparaître leurs sentiments. Pourquoi pas.

C'est alors que j'ai commencé à lire les quelques pages que je me suis rendu compte que je connaissais déjà l'histoire. 

L'anime japonaise Basilik faisait référence au roman. 

Je n'ai pas laché le livre une seule fois, je l'ai lu d'une traîte en seulement, deux jours. 

Pour les personnes qui ne sont pas habitué aux noms Japonais peuvent se retrouver perdus au début de l'histoire à cause des nombreux personnages nommés. 

Les ninjas sont originaux et aussi attachants les uns que les autres. 

Se n'est pas un coup de coeur, mais mérite quand même le détour.

 

Je ne manquerai pas de donner mes avis sur l'anime japonaise et l'adaptation au cinéma.

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog