Couverture : Marcelino Truong

Je n'ai pas pu trouver la couverture du livre, donc à la place voici une illustration.

1999GF Flammarion ♦ 45 pages

Contes

 

Quatrième de couverture :

 

Il était une fois un marchand extrêmement riche, il avait trois filles. La cadette se faisait admirer, et on l'avait surnommé la Belle ...

A ton tour de découvrir ce conte merveilleux où les bêtes s'expriment comme les humains, où les palais s'ouvrent par magie, où les rêves, parfois, deviennent réalité ...

 

Mon avis :

La quatrième de couverture en dit déjà beaucoup sur l'histoire mais moi, je vais vous faire la comparaison avec Amour et Psyché contes dont La Belle et la bête a été inspiré.

On retrouve dans les deux contes les soeurs jalouses de la cadette (je ne suis pas sûre qu'il s'agissent de la cadette dans Amour et Psyché) qui est admiré, qui est la plus Belle et surtout la plus humble.

Ce conte nous rappelle combien la beauté extérieur n'est que éphémère et que la beauté intérieur est bien plus belle !

En prenant la décision de se sacrifier à la place de son père, Belle va être récompenser pour son grand coeur. Récit beaucoup plus cours pour la Belle et la bête car l'auteur elle nous épargne la jalousie de la belle mère car ici la bête a reçu le châtiment d'une fée, qu'on ignore pourquoi d'ailleurs.

Pour conclure, une histoire a raconté pour vos enfants avant de les coucher !

Tag(s) : #Contes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :